Les premières traces du Moulin de Connelles datent du 6 septembre 1683 sur un document nous apprenant que ce moulin était la propriété de la Baronnerie d’Heuqueville qui possédait la paroisse de Connelles sur Seine, appelé originellement « le Moulin des Saultaux ».
Le Moulin de Connelles fut un moulin à roue pendante du type de ceux d’Andé et de Muids. Ces moulins étaient destinés exclusivement à moudre le blé des vassaux de la Baronnerie. Le meuniers étaient les intermédiaires obligés ente la noblesse locale et les paysans. Souvent très riches, ils percevaient au XVII ème siècle des droits correspondant à 1/16ème du blé écrasé sous tamisage. Cependant ils n’en étaient pas moins vulnérables en période de crue et surtout en cas de guerre où ils étaient les premiers attaqués et pillés au même titre que les châteaux et les églises.

En 1834, après moult vicissitudes, nous retrouvons sur le cadastre de Connelles, le moulin, une maison et un bâtiment au lieu dit « le moulin de Connelles » propriété de Jean-Louis Vallet, Maire de la commune.
Vers 1905 la maison du meunier subsiste encore et le moulin est reconstruit sous forme d’un manoir, la seconde tranche étant initié un peu avant 1920.
On peut considérer que le moulin de Connelles a vraisemblablement fonctionné en tant que tel jusqu’en 1860, date de la construction du barrage de Poses qui apporte une véritable gêne encore aujourd’hui à cause de l’envasement des bras de Seine secondaire tel celui du moulin.
Le mécanisme du moulin a été démonté au début des années 1900.

Le Moulin de Connelles, baptisé après guerre « Château de Connelles », sous sa forme actuelle a connu plusieurs propriétaires illustres avant d’être transformé en hôtel-restaurant à la fin des années 70, fermé en 1981 puis en 1986, abandonné et vandalisé jusqu’en 1989, il fut acquis par la famille Petiteau qui, après l’avoir entièrement rénové, meublé et décoré en prend soin encore aujourd’hui.

 
 
Visit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On Youtube